Tsudao
Conseillère d'Avalon


Inscrit le: 14 Nov 2005
Messages: 2788
Localisation: Avalon
MessagePosté le: Jeu Mai 25, 2006 12:10 am    Sujet du message: [Tsudao] Un secret contre une vie Répondre en citant
Les cendres lui blessaient les yeux avant même qu'elle n'arrive en vu des lieux du combat, elles masquaient presque la lumière du jour. Mais à vrai dire, nul besoin de vue pour trouver ce qu'elle cherchait, l'odeur même guidait ses pas.
La paladine derrière elle semblait bien plus peiner, son armure lourde et sa longue épée ne l'aidaient guère.


- Tu es sur que nous avançons dans la bonne direction Lacha Tsudao entre deux soupirs je ne vois rien d'autre que de la cendre et des arbres autour de nous.

- Faites moi confiance et restez vigilante, voilà tout ce que je vous demande Dame Epée, fit Thyrandre, sans ralentir sa marche.Je peux nous guider sans soucis, mais c'est votre lame qui nous tiendra en vie

Tsudao grommela des paroles auquelles la roublarde préférant ne pas accorder de crédit.

- Et puis, vas-tu me dire ce que l'on cherche ?

- Il y avait une maison par ici. Des elfes. Dame Athanel et le vaillant Hirmaril. Vous connaissez ces noms n'est-ce pas ?

La paladine se raidit en entendant cela, le visage soudain fermé.

-Bien sur que je les connais. Des anciens compagnons d'armes de mon père. Des héros dont le nom résonnera encore longtemps fit-elle, une certaine jalousie dans la voix

Un mince sourire apparu sur les lèvres de Thyrandre, alors qu'elle pressait le pas, prenant garde de ne pas tomber dans un trou couvert de cendre. La paladine était naïve et impulsive, mais le temps lui apprendra la sagesse. Pour l'instant, elle était surtout déterminée, et c'est de ça dont la Gardienne avait besoin.


- Allons, ne tardons pas alors, si la demeure de tels héros est réduite en cendre, il nous faut savoir pourquoi !

Le journal était clair. La jeune elfe devait vivre, a tout prix. Thyrandre craignait qu'elles n'arrivent trop tard, que les protections magiques érigées par Dame Athanel ne soient déjà effondrées.
C'est avec horreur qu'elles parvinrent à la clairière qui abritait la modeste demeure des deux elfes. Des traces d'impacts mouchetaient le pourtour de ce qui restait de la maison, comme ci quelqu'un à l'interieur ? et c'était probablement le cas ? avait fait pleuvoir un déluge de magie pour repouser des assaillants. Des corps jonchaient d'ailleurs le sol, la plus part complétement brulés.
A mesure qu'elles approchaient du centre, la vision de ce qui avait du se passer se faisait plus clair. Ils étaient arrivés de tous les cotés en même temps, mais les deux elfes devaient déjà les attendres. Les corps criblés de flèches signalaient clairement qu'Hirmaril avait lui aussi été là pour soutenir sa femme.
C'est d'ailleurs son corps qu'elle trouvèrent en premier, sur le seuil de la maison. Son long sabre taché de sang gisait à ses cotés, preuve que ses derniers instants furent partagés avec des ennemis.


- Nous avons trop tard lacha la paladine, à genou à coté du corps, glissant la lame entre les doigts de l'elfe, en dernier hommage

- Vous êtes observatrice Dame Epée. Mais ne deseperez pas, je crois que le plus important à été sauvé.

Thyrandre fit quelques pas dans les ruines de la maison et désigna un corps au centre. Une elfe au long cheveux blanc comme la neige, le teint si pale qu'on l'aurait cru diaphane. Sa longue robe était taché de sang, mais on ne pouvait voir aucune blessure.

- Elle a tout liberé. Elle a volontairement brisé les sceaux qui protegeaient la demeure, et y a ajouté sa propre essence. La roublarde marqua une courte pause avant de reprendre. Aucun n'a survécu.

Tsudao secoue la tête, visiblement dépassée
- Tu disais à l'instant que le plus important a été sauvé.

- Bien sur. Crois-tu Dame Athanel trop bête pour se sacrifier sans mettre en sureté avant ce qui était si cher à ses yeux pour que sa vie et celle de son mari vaillent la peine d'être perdues ?

Se baisant, presque à genou, Thyrandre passa sa main sur le sol, décageant une partie des cendres et revelant une petite trappe.

- Suis moi.

La cave était minuscule, le couple s'en servait pour entreposer leurs trop maigres ressources. Allongée à même le sol, une jeune elfe. Sa poitrine se soulevait à intervalle régulier, aucune blessure ne souillait son corps. Elle dormait, ignorant tout de ce qui s'était passé dehors.
Thyrandre se permit un léger sourire.


- Elle s'apelle Leyvian






Assise à son bureau, Thyrandre ne cessait de relire les quelques pages du journal. Leyvian était sauve et en sureté, et sans qu'elle sache pourquoi, la Gardienne savait qu'ils étaient passés à coté d'un bien grand danger. Elle sera en sureté ici, Tsudao a juré qu'elle veillerai sur elle. Et Thyrandre savait qu'elle tiendrait parole.
Il fallait à tout prix qu'elle mette les mains sur les pages manquantes. Il fallait qu'elle sache Pourquoi il fallait veiller sur elle ainsi.

Avant de fermer le journal, elle s'attarda sur le nom qui courait en bas de la dernière page.

Daigotsu
Revenir en haut de page Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet

Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum



Powered by phpBB © 2001 phpBB Group